jeudi 19 avril 2018

PIQUE-NIQUE A LA CAVE....

À la découverte de la plus grande aire de pique-nique d’Europe
Une envie de s’échapper pour prendre un grand bol d’air et de culture ?
Dernière pause avant les congés d’été, le week-end de la Pentecôte est idéal pour un moment de partage au coeur du vignoble français.
UN PRINCIPE SIMPLE ETENDU SUR TOUT LE VIGNOBLE FRANÇAIS
Le principe est simple : les visiteurs apportent leur pique-nique et le Vigneron Indépendant leur offre à la dégustation le vin, fruit de son travail et objet de sa fierté.
Des espaces aménagés pour l’occasion permettent d’accueillir tous les visiteurs autour de la convivialité d’un pique-nique rythmé par de nombreuses activités liées au vin et ouvertes à tous : passionnés, amateurs et curieux !
Le Vigneron Indépendant vous accueille pour des moments de partage en famille ou entre amis.
Des animations pédagogiques de découverte des domaines et des chais, et ludiques, comme des jeux de piste, des balade en calèche adaptées pour les plus petits comme pour les plus grands, Chacun se souviendra de ce moment et l’inscrira dans son calendrier.
Cette année, 400 domaines s’ouvriront au public et proposeront plus de 1000 animations.
UN PROGRAMME UNIQUE DANS CHAQUE VIGNOBLE, DES ANIMATIONS POUR TOUS
Chacun des Vignerons Indépendants participant concocte pour ses invités un programme sur mesure, reflet de sa personnalité et de son vignoble.
Le contexte chaleureux et authentique de la rencontre est une façon originale de découvrir son métier.
Plus de 1000 activités proposées aux familles : dégustations, balades à cheval, en Harley, en
Solex, en tracteur, en Traction, tout autant de moyens de locomotion originaux pour découvrir
les vignobles…
DEPUIS 1995, UNE MANIFESTATION INCONTOURNABLE
C’est en 1995 que le Synvira, Syndicat des Vignerons Indépendants d’Alsace organise le premier pique-nique chez le Vigneron Indépendant au sein des vignobles de ses adhérents.
L’événement devient rapidement incontournable dans la région et le mouvement des Vignerons Indépendants l’étend au niveau national au travers de ses 32 fédérations départementales.
11 grandes régions viticoles de France participent à l’événement et attendent plus de 40 000 visiteurs en 3 jours :
o Alsace
o Aquitaine
o Bourgogne et Beaujolais
o Loire (Pays de la Loire et Centre)
o Champagne
o Languedoc – Roussillon
o Midi – Pyrénées
o Provence
o Charentes
o Rhône
o Vallée du Rhône

mercredi 18 avril 2018

SAINT ANDEOL, NOUVEAU CÔTES DU RHÔNE VILLAGES COMMUNAL

Les Côtes du Rhône Villages s’agrandissent…
Le Journal Officiel a publié un arrêté le 08/04/2018  ajoutant l’appellation Saint-Andéol aux Côtes du Rhône Villages..
- couleur
La dénomination géographique complémentaire  « Saint-Andéol »  est réservée aux vins tranquilles rouges.
- aire d'appellation
La récolte des raisins, la vinification et l'élaboration des vins sont assurées sur le territoire des communes suivantes : Bourg-Saint-Andéol, Saint-Just-d'Ardèche, Saint-Marcel-d'Ardèche, Saint-Martin-d'Ardèche .
Rappelons quelques principes valables pour tous les CdR Villages Communaux.
 -encépagement
Les vins rouges et rosés sont issus des cépages suivants :
- cépages principaux : grenache N, mourvèdre N, syrah N;
- cépages accessoires : bourboulenc B, brun argenté N (localement dénommé camarèse ou vaccarèse), carignan N, cinsaut N, clairette B, clairette rosé Rs, counoise N, grenache blanc B, grenache gris G, marsanne B, muscardin N, piquepoul blanc B, piquepoul noir N, roussanne B, terret noir N, ugni blanc B, viognier B.


- La proportion de l’ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 80 % de l’encépagement
- La proportion du cépage grenache N est supérieure ou égale à 40% de l’encépagement ;
- La proportion de l’ensemble des cépages mourvèdre N et syrah N est supérieure ou égale à 25% de
l’encépagement;
- rendement
Le rendement visé à l'article D. 645-7 du code rural et de la pêche maritime est fixé, pour les vins susceptibles de bénéficier d'une dénomination géographique complémentaire, à 41 hectolitres par hectare.

AVIGNON : PAS DE FESTIVAL SANS CUVÉES OFFICIELLES.....

Dégustation des Cuvées officielles du festival d'Avignon
2018 marque la 20ème année de partenariat entre l’AOC Vacqueyras et le Festival d’Avignon. Pour déterminer les cuvées officielles du festival, un jury de professionnels et d’amateurs de vin s’est réuni dimanche 15 avril au sein du Carré du Palais. C’est en effet, dans l’enceinte du Carré du Palais, lieu emblématique d’Avignon, que s’est déroulée pour la première fois la sélection des cuvées officielles du festival. 15 sommeliers parisiens d’établissements renommés ont fait le déplacement pour participer au jury de sélection : Le Bristol***, Shangri-La Paris**, Rech – Alain Ducasse, De Vinis Illustribus…
Le jury de dégustation
Cette année, 21 cuvées ont été dégustées par 26 jurés composés de sommeliers, œnologues, restaurateurs, journalistes et membres de l’équipe du festival d’Avignon. Pour la première fois dans l’histoire du partenariat, deux vins blancs ont remporté les mêmes voix du jury, ce qui a entrainé une nouvelle dégustation pour les départager. Quant aux rouges, l’homogénéité de la sélection a été soulignée comme étant très représentative du terroir de Vacqueyras : des vins riches, avec de la matière tout en ayant beaucoup de fraicheur. Après des débats intenses, voici les trois cuvées d'excellence qui représentent le Festival d'Avignon 2018 :

Les cuvées officielles du Festival


Vacqueyras Blanc - Rhonéa - Terroir Daronton - 2017
Vacqueyras Rouge - La Ligière - Le mourre de la caille - 2016 
Vacqueyras Rosé - Domaine de la Verde - 2017 

vendredi 23 mars 2018

PRIX VUE SUR VIGNE : LES NOMINES

Les Nominés de la première édition du Prix Vue sur Vignes 2018 
Winetourisminfrance.com, média pionnier de l’oenotourisme, et Teloa, bureau d’ingénierie environnementale et d’ingénierie touristique, ont créé en 2018 – en partenariat avec l’Université du Vin de Suze-la-Rousse et l’AEFO (Association Européenne de Formation à l’OEnotourisme) – le Prix "Vue sur Vigne du plus beau belvédère sur les vignobles". 
Les belvédères, panoramas et points de vue sont d’irremplaçables sites d’entrée et de familiarisation avec un territoire de vignes. Des portes d’entrée non contraignantes, moins intimidantes qu’une visite aux vignerons. Des endroits de pause et de respiration. Des postes d’analyse et de compréhension de l’activité vigneronne millénaire. Des lieux d’événements et de fête. 
Le Prix Vue sur Vigne vise à distinguer les plus beaux belvédères de vignes de France, à les valoriser et à assurer leur promotion. Le concours est ouvert à tous les châteaux, domaines privés, exploitations viticoles et caves coopératives de France. 
Les nominés de cette première édition ont été annoncés lors de Vinisud sur l’espace Mediterranean Wine Tourism. Ce sont : 
 Le Domaine du Château de Paraza (Minervois) - www.chateau-de-paraza.com 
 Le Domaine de Mignaberry (Irouleguy) 
 La Cave de Saint-Désirat (Côtes-du-Rhône) - http://cave-saint-desirat.com 
 Le Domaine de la Grande Colline (Saint-Péray) 

Un jury d’experts remettra le Prix Vue sur Vigne à l’Université du Vin de Suze-la-Rousse le 30 mai 2018. 
www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2236_lancement_du_prix_vue_sur_vigne.htm 
www.vuesurvigne.com 

mercredi 21 mars 2018

BIEN BOIRE EN BEAUJOLAIS C'EST DANS UN MOIS !

Bien Boire en Beaujolais se précise !

La 7ème édition de Bien Boire en Beaujolais 2018 approche ! Dimanche 15 et lundi 16 avril 2018, a lieu un événement incontournable pour les professionnels du vin. Plus de 200 producteurs répartis dans 5   associations vont être rassemblés au Château des Ravatys, au Château de Pizay et au Château de Corcelles pour proposer leurs vins à la dégustation.

Un événement fédérateur

220 vignerons répondent présent à Bien Boire en Beaujolais, dans l’objectif de faire connaître leur région et de faire déguster leurs vins. A noter que les 5 associations porteuses du projet BBB ont toutes une philosophie bien spécifique.
Si, comme son nom l’indique, Beauj’All’Wines prône la grande diversité des vins du Beaujolais, la Biojolaise, elle, promeut la culture biologique et accorde une place prépondérante aux femmes dans l’univers du vin. Tandis que la Beaujoloise valorise aussi les vins élaborés dans le respect de la nature et du consommateur, les Gamays chics se réjouissent de la vision commune qui anime chaque année des vignerons très diversifiés. L’association Beaujol’Art, enfin, entend bien partager et transmettre sa vision des vins du Beaujolais, des vins d’artisans « simples, gourmands, fins, beaux et joyeux qui vont de pair avec tout ».

Un programme riche et enrichi

Bien Boire en Beaujolais souhaite accueillir les professionnels dans les meilleures conditions et pour cela, fait évoluer son format. Si le programme est déjà dense, il s’enrichit cette année. En plus d’un buffet vigneron servi le lundi midi de 12h à 15h dans les trois châteaux, deux dîners sont prévus le dimanche 15 avril au soir à Villié Morgon, l’un à La Javernière, l’autre à la Salle des Fêtes.
Et cette année encore, de nouveaux invités. Une vingtaine de Domaines, venus de toutes les régions participent à cette grande manifestation (Vallée du Rhône, Provence, Bourgogne, Languedoc, Jura, Loire ou encore Savoie).

Informations pratiques

? Au Château de Pizay, 443 Route du Château, 69220 Saint-­Jean-­d'Ardières, au Château de Corcelles, 69220 Corcelles-­en-­Beaujolais et au Château de Ravatys, route des Ravatys 69220 Saint Lager
Quand ? Le dimanche 15 avril 2018 de 13h30 à 19h, le lundi 16 avril 2018 à partir de 10h jusqu’à tard Repas offert par les vignerons le lundi 16 avril de 12h à 15h sur les 3 sites de l’événement
Qui ? entrée gratuite, réservée aux professionnels, sur inscription préalable en ligne impérative
Comment ? Les inscriptions sont ouvertes, rendez-­vous sur le site Event Brite Bien Boire en Beaujolais via le lien suivant : http://bit.ly/2mNNXbq




Plus d’informations sur : bienboireenbeaujolais.com

jeudi 8 mars 2018

UN NOUVEAU LOOK A 70 ANS : LE VIGNERON RESTE JEUNE....

Plus colorée, plus dynamique et plus moderne, la nouvelle maquette du « Vigneron des Côtes du Rhône et du Sud-Est » offre de nouvelles perspectives à l’unique magazine professionnel de la filière vin en Vallée du Rhône. Elle a été conçue par l’entreprise MG Imprimerie, située à Pernes les Fontaines. Elle sort le 8 mars 2018
Créé en 1946 par le Baron Le Roy, père des appellations d’origine contrôlée, « Le Vigneron » a pour mission d’accompagner les viticulteurs des Côtes du Rhône dans leur métier en leur apportant, chaque mois, l’information dont ils ont besoin : actualité régionale et nationale, actions d’Inter Rhône, formalités, réglementation, techniques viticoles et œnologiques… mais aussi vie du vignoble, des villages et des caves.
Au fil du temps, son lectorat s’est élargi aux vignerons des autres appellations de la Vallée du Rhône ainsi qu’aux acteurs de la filière (négociants, courtiers, fournisseurs, assureurs, banquiers, élus, organismes agricoles et viticoles, administrations…).
Son aire de diffusion s’étend essentiellement sur six départements (Vaucluse, Gard, Drôme, Ardèche, Loire et Rhône) et trois Régions administratives (Provence-Alpes Côte d’Azur, Occitanie et Auvergne Rhône Alpes) mais il compte aussi de nombreux abonnés en France et même à l’international.
Diffusé uniquement sur abonnement (50 €/an pour 11 numéros), il est édité par le Syndicat général des vignerons des Côtes du Rhône (Avignon).
Lors d’une enquête menée en janvier 2017 auprès de ses abonnés, il a été plébiscité par 97 % d’entre eux pour la fiabilité et la pertinence de ses informations.

Lu en moyenne par près de 3 lecteurs différents, son tirage est de 3 500 exemplaires par mois.

Malgré la multiplicité des sources d’information, notamment sur Internet, ses abonnés lui sont fidèles avec un taux de renouvellement des abonnements de l’ordre de 95 % chaque année.

Le Vigneron travaille uniquement avec des entreprises régionales : MG Imprimerie (Pernes les Fontaines) pour la mise en page, l’entreprise Rimbaud (Cavaillon) pour l’impression et Edit Routage (Le Pontet) pour l’expédition.



jeudi 1 mars 2018

ATOUT FRANCE : UN PLAN POUR 3 ANS SUR L'OENOTOURISME





L’oenotourisme : l’autre économie du vignoble

L’oenotourisme, qui a émergé dans les années 2000, a rapidement été identifié comme un secteur à fort potentiel favorisant la fréquentation des destinations viticoles et la vente de vins. À l’occasion du Salon International de l’Agriculture, Christian Mantei, Directeur général de Atout France, Michel Bernard, Président du Cluster OEnotourisme de Atout France et Hervé Novelli, Président du Conseil Supérieur de l’OEnotourisme, ont présenté les mesures envisagées en 2018 afin de développer encore l’oenotourisme en France, tant en ce qui concerne sa montée en qualité que sa promotion à l’international.

Cluster OEnotourisme, un plan d’action à 3 ans
Atout France et son Cluster OEnotourisme mène depuis 2 décennies une stratégie de développement ambitieuse pour la filière, en partenariat étroit avec le Conseil Supérieur de l’OEnotourisme (CSO), tant en ce qui concerne :
- la connaissance de l’offre et les attentes des visiteurs français et/ou internationaux (3 études Tourisme & Vin),
- la qualification et l’amélioration de la qualité de l’offre oenotouristique française (label Vignobles & Découvertes),
- que la promotion de la filière à l’international.

 CHIFFRES CLÉS

10 millions d’oenotouristes en France par an,
dont 4,2 millions d’étrangers (10% de Britanniques, 10% de Belges, puis Allemands, Néerlandais et Américains)
+ 33% d’augmentation
du nombre d’oenotouristes depuis 2009,
avec un taux de croissance annuel moyen plus rapide chez les clientèles étrangères (+5% par an)
 5,2 milliards d’euros
 de recettes par an

 Top 5 des vignobles  les plus fréquentés :

- Bordeaux (18%)
- Champagne (17,2%)
- Alsace (16,9%)
- Bourgogne (16,2%)
- Val de Loire (13%)

(Source : Etudes Tourisme et vin Atout France )
Afin d’aller encore plus loin dans le développement de la filière, plusieurs annonces ont été faites, ce jour, au Salon de l’Agriculture.
Organisation des Assises de l’OEnotourisme
D’ici la fin d’année 2018, Hervé Novelli, Président du CSO, convoquera, en partenariat avec Atout France, des Assises nationales afin de permettre à l’oenotourisme de passer à un stade supérieur. Elles devront notamment permettre d’améliorer encore l’intégration des enjeux touristiques au sein de la filière viticole.
Création d’une fédération des destinations labélisées Vignobles & Découvertes
La France compte à ce jour 64 destinations labellisées Vignobles & Découvertes, regroupant environ 4 000 prestataires. Le label, créé en 2009, est le garant de la forte implication des acteurs locaux pour assurer aux visiteurs une expérience oenotouristique réussie. La création d’une fédération des destinations labélisées va permettre de mieux animer ce réseau grandissant.
Réforme du règlement d’usage de la marque Vignobles & Découvertes
Le label Vignobles & Découvertes maillant désormais l’ensemble des territoires viticoles, il convient de poursuivre l’effort de qualification et d’amélioration de la qualité de l’offre oenotouristique française.
Le salon Destination Vignobles se tiendra à Bordeaux les 16 & 17 octobre Atout France dynamise la commercialisation de l’offre oenotouristique française auprès des cientèles internationales en organisant tous les 2 ans le salon Destination Vignobles. Unique grand évènement du genre, il réunira cette année à Bordeaux 120 exposants français qui présenteront leur offre à 150 voyagistes internaux spécialistes de l’oenotourisme lors de 3 600 rendez-vous d’affaires.