mercredi 28 septembre 2016

L’ARRÊTÉ ANTI OVNI.....il y a 62 ANS !

Parmi les anecdotes que relate le livre de Jacques Rouvière et Sylvaint Torchet " Tchin-Tchin" ( Editions Féret 112 pages , 15 euros), il en est une savoureuse : celle de l’arrêté municipal pris par le maire de Chateauneuf du pape de l'époque, Lucien Jeume, le 5 octobre 1954, il y a 62 ans contre " le survol, , l’atterrissage et le décollage d’aéronefs dit "soucoupes volantes" ou cigares volants de quelque nationalité qu'ils soient.... de la commune de Chateauneuf du pape....
Le voici dans toute sa splendeur...digne du collège de Pataphysique !



lundi 26 septembre 2016

ITER VITIS PONTIFICUM : UNE ROUTE QUI DEVIENT NATIONALE


Spécialiste en Oenotourisme l’association AEFO* a  fait en 2014 une étude sur une action nommée « Iter Vitis Pontificum » © (route des vignes des pontifes).  Cette route partie du Vaucluse à l’état d’idée, a fait depuis son chemin et vient  de prendre corps au niveau national.
En effet L’AEFO, et Iter Vitis France **,  qui a reconnu  la portée culturelle de la dite route, viennent de  s’associer pour créer  cet itinéraire au niveau national. Elles ont établi un partenariat pour développer cette « Route des Vignes des Pontifes (évêques et papes) » en France et ont rédigé une Charte d’entrée qui a été rédigée et adoptée en juillet.
Cette  opportunité d’y figurer  s’ouvre d’ores et déjà aux entités porteuses de cet héritage, de cette histoire; elles pourront prétendre à leur inscription sur l’itinéraire culturel européen  Iter Vitis et à la dénomination « Etape Iter Vitis Pontificum ©»  après instruction du dossier de candidature. D’ores et déjà, Cahors a signé cette Charte le 16 septembre lors du colloque organisé par Iter Vitis. Elle sera bientôt  suivie par Eguisheim en Alsace, Chatillon sur Marne en Champagne et  après, aussi de Bourg saint-Andéol en Ardèche, Avignon ou tout autre ville de France qui voudra postuler.  
L’Exposition*** continue….
Après Bourg Saint Andéol, cet été, l’exposition « Les vins des pontifes d’Avignon «  était au Clos-de-Vougeot pour la manifestation « Livres en vignes » les 24 et 25 septembre  et sera bientôt à Apt ( cave Les Vins de Sylla )  jusqu’au 31 décembre 2016 puis dans les 4 communes de l’Enclave des papes en 2017.

Photo (© Moulin de carré-Tarn )  : André Deyrieux, chargé de mission AEFO et Pierre Verdier, président d’Iter Vitis ont remis la charte à Jean Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors, en présence du   sénateur,  Jean-Claude Requier , de Geneviève Lasfargues, conseillère régionale, de Maurin Berenger, co-président de l'UIVC, de  Jean-Jacques Raffy, conseiller Départemental et de   Dominique Orliac, députée du Lot.



*A.E.F.O - Association Européenne de Formation à l’Oenotourisme - http://aefoenotourisme.blogspot.fr

** Iter Vitis est l’organisme promoteur de l’Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe «Iter Vitis, Les Chemins de la Vigne ». www.itervitis.fr

*** A voir sur : http://levindespapes.blogspot.fr


                        AU CLOS-DE -VOUGEOT



LE DIPLÔME



vendredi 23 septembre 2016

OENOVIDEO 2017 AURA LIEU A BORDEAUX


 La remise des Prix du dernier festival Oenovideo qui s'est tenu à Frontignan du 26 au 9 mai dernier a eu lieu le mercredi 14 septembre au palais du Luxembourg à Paris.

A cette occasion le directeur Henri-Laurent Arnould a annoncé que  le festival Œnovideo 2017 aurait  lieu à Bordeaux à La Cité du Vin du 1° au 4 juin .

Lors de la soirée le Prix   Anev /Adelphe - Trophée cep d’Or -Partenaire 2016* - de la meilleure  action d'intérêt général a été décerné au film : "LE MIDI VITICOLE" du réalisateur Yannick Séguier – produit par Histoire en Cinéma lors du festival2016 à Frontignan. Le trophée a été remis par Marc Olivier, Directeur Honoraire de l’ANEV à Yannick Séguier le réalisateur. 

*  Il y a  11 ans l’ANEV a  créé, avec la société ADELPHE**, société  conçue par les vignerons pour les vignerons afin de recycler leurs déchets,  le Prix Adelphe / Anev  - Trophée cep d’Or Partenaire  - de la meilleure action d'intérêt général décerné au festival Œnovideo .
** A propos d’Adelphe :

Adelphe est une entreprise privée agréée par les pouvoirs publics pour remplir une mission d’intérêt général : participer au pilotage du dispositif national de collecte, de tri et de recyclage des emballages ménagers. Filiale d’Eco-Emballages, elle assure cette mission pour le compte des entreprises concernées par la Responsabilité Elargie du Producteur emballages ménagers principalement issues du secteur Vins et Spiritueux et du secteur du Médicament. www.adelphe.fr



SAINT-PERAY : UNE AOC OCTOGENAIRE.........

Le 3 septembre 2016 Saint-Peray , la ville, était en fête. On célébrait ce jour là un double événement, les 50 ans du jumelage avec la ville de Groß-Umstadt mais surtout, avec la Confrérie du Saint-Péray, les 80 ans de l’appellation Saint Péray. 
Avec le marché des vins, le salon qui accueille des dizaines de domaines et caves de la Région, l’intronisation de Chevaliers est le point d’orgue de la journée. Cette année, ont été honorés Adeline Pirinu, Patrice Combedimanche, Michel Vieux, Marc Olivier et le suédois Bjorn Blomberg, consultant international en vins installé à Lyon. 

Alors que l’on produisait ici  ( à Saint-Péray en Ardèche)  du vin tranquille depuis des siècles  1826, le vigneron saint-pérollais Louis-Alexandre Faure développe un vin mousseux. «   Au XIXème, le Saint-Péray est à l’apogée de sa popularité. L’Europe entière se délecte de ce blanc, notamment dans sa version pétillante, qui accompagne les repas des plus grands monarques, des tsars de Russie à la reine Victoria. Il inspire aussi les plus grands créateurs. Richard Wagner aurait composé Parsifal en s’imprégnant de Saint-Péray, tandis que Lamartine, Daudet, Maupassant, Baudelaire le citent dans leurs écrits. Jusqu’au pape Pie VII qui en vante les mérites. À la fin de ce siècle, la crise du phylloxera attaque les vignes françaises. Le Saint-Péray n’y échappe pas…" ( sur http://www.saint-peray.net/ ).
Mais, grâce à sa notoriété, Saint-Péray  obtient le 8 décembre 1936 sa, récompense :  il devient l'une des 9 premières Appellation d’Origine Contrôlée de France ( avec Tavel,  Chateauneuf du pape ou Cassis). Consacré Cru des A.O.C. Côtes du Rhône, Saint-Peray continue de perpétuer avec dynamisme un héritage au goût unique. 

Le Saint-Péray est le fruit de deux cépages, Marsanne et Roussane.  La diversité des assemblages, ou le choix d’un cépage unique, créent une infinité de subtilités qui ne demandent qu’à être savourées. Car si la Marsanne est connue pour être généreuse et vigoureuse, la Roussane lui apporte la délicatesse et la subtilité. Un couple parfait !

Bon anniversaire à Saint-Peray !

Photos : les reines des vins et du Jumelage de Saint-Péray et  Groß-Umstadt         
Le Saint Péray, un vin emblématique
Intronisations dans la Confrérie avec le grand Maître , Gérard Lamberton                                                            



mardi 13 septembre 2016

SUZE : RENEE PAYAN A QUITTE L’UNIVERSITÉ DU VIN

De nombreux dirigeants de la profession viticole, des enseignants, des élus de tous bords, des anciens élèves, le personnel, la famille et les amis étaient réunis ce jeudi 1°septembre pour  remercier  celle qui pendant 38 ans a œuvré pour la reconnaissance et le bon fonctionnement de l’Université du vin de Suze la Rousse : Renée Payan. Elle qui y fut, tour à tour, responsable des formations dès le début de l’aventure  pour finir, depuis 8 ans, directrice  générale a, pour son départ, eu le plaisir de voir qu’elle n’avait pas travaillé en vain. Tous ceux qui se sont exprimé , ont fait dans leurs discours, état de l’estime, de l’amitié et la reconnaissance qu’ont tous ceux qui ont pu travailler avec  elle , des vignerons aux responsables, des élus aux élèves, français et étrangers. Patrick Galant, l’ancien directeur a rappelé les débuts et le rôle majeur tenu par Renée Payan, durant ces 38 années, sa soif d’apprendre , puis d’organiser, d’inventer et enfin de transmettre le savoir  du vin.
 
Émue, Renée PAYAN a voulu  rappeler les noms de tous ceux qui l’ont encouragée, aidée, soutenue durant ses 38 ans. Elle a rendu hommage  aux fondateurs de Jacques Mesnier, l’instigateur  à Henri Michel le facilitateur, de Max Aubert à  Patrick Galant son prédécesseur qui mirent en route l’Université en passant par G.Aybram ou G.Pierrefeu. Et aussi le personnel, les vignerons, les élèves et les professeurs, les institutions et le monde politique (département, région, commune de Suze).
 
Géraldine Gossot qui lui a succédé depuis le début juin  a tenu à faire part de sa volonté de continuer à maintenir l’exigence pédago gique et à développer l’Université du vin en France et à l’étranger pour continuer l’œuvre en route depuis 38 ans. Elle lui a remis ensuite fleurs et cadeaux au nom de tous en signe de remerciements.


Ensuite à celle qui est, depuis 2015, conseillère départementale du canton de Grignan, le sénateur honoraire Jean Besson, les responsables départementaux Fabien Limonta et Marie-Pierre Mouton ont renouvelé au nom de tous les remerciements et les vœux de bonne retraite. Le président de l’Université Jérôme Quiot clôtura la cérémonie en la remerciant pour la passion qu’elle a mis au bénéfice du vin et en disant que René Payan ne quitte pas définitivement l’Université pour toujours et souhaita bonne chance à la nouvelle directrice.

Photos (apuap) : R.Payan remercie..
Géraldine Gossot promet....
le personnel de l'Université du Vin est présent....


lundi 8 août 2016

CA BOUGE DANS LE VIGNOBLE...

Et surtout dans les Interprofessions suite aux assemblées générales de l'été....
C'est ainsi que l'on a appris :
- Allan SICHEL (négoce)  nouveau président du CIVB, Conseil interprofessionnel du Vin de Bordeaux (11.07)
- Dominique PIRON (vigneron) nouveau président à InterBeaujolais ( 13.07) 
- Marc DARROZE à l'Interprofession Armagnac  (BNIA) (13.07)
- Christian VANIER  nouveau directeur du BIVB ( Bourgogne)
Philippe MAUGUIN,  président de l’Institut national de la recherche agronomique (27.07)

- Eric ROSAZ futur délégué général d'Inter Rhône en Novembre en remplacement d'Arnaud PIGNOL (photo apuap)

CA BOUGE DANS LE VIGNOBLE...

Et surtout dans les Interprofessions suite aux assemblées générales de l'été....
C'est ainsi que l'on a appris :
- Allan SICHEL (négoce)  nouveau président du CIVB, Conseil interprofessionnel du Vin de Bordeaux (11.07)
- Dominique PIRON (vigneron) nouveau président à InterBeaujolais ( 13.07) 
- Marc DARROZE à l'Interprofession Armagnac  (BNIA) (13.07)
- Christian VANIER  nouveau directeur du BIVB ( Bourgogne)
Philippe MAUGUIN,  président de l’Institut national de la recherche agronomique (27.07)

- Eric ROSAZ futur délégué général d'Inter Rhône en Novembre en remplacement d'Arnaud PIGNOL (photo apuap)