vendredi 13 janvier 2017

700 ANS DE VIN POUR L'ENCLAVE DES PAPES

 Si  la légende dit que c’est par le vin de Valréas que Jean XXII fut guéri en 1316 après son élection, l’Histoire rejoint la légende quand il acheta les droits sur la haute Justice de Valréas le 30 août 1317 au Dauphin du Viennois puis à tous les co-seigneurs pour agrandir son territoire et assurer un meilleur ravitaillement à la cour pontificale en vivres (céréales, fruits, légumes) et bien sur en vin. La même année il avait aussi récupéré Richerenches, biens confisqués aux Templiers et détenait déjà Grillon : c’est ainsi qu’a commencé la formation de l’Enclave des papes. Par la suite Clément VI achète en 1344 la ville de Visan, ancien atelier monétaire des Dauphins. Pour célébrer ce 700ème  anniversaire toutes les associations


du canton et tous les vignerons ont concocté un programme qui va leur permettre de faire mieux connaître leur Histoire et leurs vins. L’occasion était trop belle pour la laisser passer et on annonce des dizaines de manifestations, d’expositions, de cuvées, qui vont jalonner le calendrier toute l’année. Le vin et les papes, qui  sont intimement liés, vont donc être mis en avant. C’est ainsi que dès le début janvier 2017, l’exposition «  Les Vins des Pontifes d’Avignon », remaniée, va commencer l’année à Grillon pour le premier trimestre. Elle sera ensuite à Visan au deuxième, à Valréas au troisième et enfin à Richerenches au quatrième. 
« Les Vignerons de l’Enclave » (groupe UVCDR / Cellier des Dauphins) seront le partenaire de cette exposition notamment en participant avec les cuvées emblématiques « 1317 » à de nombreuses animations toute l’année. De nombreuses autres manifestations et cuvées sont annoncées toute l’année.

PLUS D'INFOS : ICI



Photos : - l’exposition sera dans les 4 communes du canton

-       Les cuvées 1317


mercredi 11 janvier 2017

12 DE COEUR : 100.000 EUROS COLLECTES POUR LES RESTOS DU COEUR

Bilan de la 2ème édition de 12 de Cœur : 100 000 euros collectés ! 
Vignerons, négociants, et écoles de commerce toujours mobilisés pour les Restos du Cœur.
100 000 euros ont été collectés en 2016 grâce à la générosité de 179 vignerons et négociants français, soit l’équivalent de 100 000 repas servis par les Restos du Cœur. Même si cette deuxième édition est moins fructueuse que la première, 12 de Cœur aura tout de même permis en deux ans de collecter au total 300 000 euros et de fédérer 665 vignerons et négociants de toutes les régions, de toutes les tailles autour des valeurs d’entraide et de solidarité qui sont chères à la filière viticole française. 
En 2016, 12 de Cœur s’est également entouré de partenaires pour pérenniser son action. Sans leur engagement et leur mobilisation, rien n’aurait été possible. 
· Les étudiants de l’ESC Dijon et de l’INSEEC Beaune ont organisé la collecte des vins auprès des vignerons et négociants, 
· La société Hillebrand a mené à bien toute la logistique pour récupérer les vins à la propriété des donateurs, 
· La Fondation Banque Populaire et la Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté ont apporté leur concours financier permettant à 12 de Cœur de couvrir en partie les frais liés à la vie de l’association* (site internet, stagiaire, organisation des ventes, etc.)
· iDealwine a permis la vente en ligne de certains vins collectés.
« Notre souhaitons poursuivre notre action au service des plus démunis mais nous manquons de moyens humains pour recruter à la fois de nouveaux donateurs et organiser les ventes de vin à travers la France. Plutôt que de créer une structure dédiée avec des frais de fonctionnement plus importants, nous préférons adapter le projet 12 de Cœur à l’international. Nous serons alors en mesure de collecter des sommes encore plus ambitieuses, intégralement reversées » déclare Pierre-Henry Gagey, Président de l’association 12 de Cœur. 
Paris, le 11 janvier 2017
Contact 12 de Cœur / Valérie Fuchs : 06 62 49 64 85 / vafuchs@wanadoo.fr / @ValerieFuchsCom
www.12decoeur.com. 
* L’association 12 de cœur a été créée en juin 2015 par Messieurs Aubert de Villaine, Jean-Claude Rouzaud, Jean-François Moueix, Jean-Pierre Perrin, Michel Boss et Pierre-Henry Gagey. En octobre 2015, l’association 12 de cœur a remis un premier chèque de 200 000 euros aux Restos du Cœur, soit l’équivalent de 200 000 repas grâce à la générosité de 500 vignerons ayant déposé leurs dons sur le site www.12decoeur.com et à la vente de bouteilles de vin à l’occasion d’un événement national qui s’est tenu à Bercy Village, à Paris, le samedi 24 octobre. Ce jour-là, 5000 bouteilles de vin exceptionnelles ont pu être achetées par les parisiens venus nombreux. 

BONNE ANNEE 2017


Photo : La vigne des papes à Avignon ( Compagnons des Côtes du Rhône) 

mercredi 21 décembre 2016

UN MUSCAT POUR NOËL

Chaque année, le Muscat de Noël embellit les tables de fêtes. Officiellement commercialisé le 3ème
Jeudi de novembre, il est disponible depuis le 17 novembre 2016. Le Muscat de Noël, mention primeur du Muscat de Rivesaltes, marque l'arrivée du nouveau millésime de cette A.O.P.

MUSCAT DE NOËL, UNE VRAIE GOURMANDISE !
Frais et élégant, le Muscat de Noël donne la sensation de croquer un grain de raisin tout juste cueilli. Il révèle de subtiles notes d'agrumes, fruits exotiques, pêche blanche, litchi, fleur d'oranger et menthe fraîche. Le Muscat de Noël, élégant aux reflets or pâle brillant, offre de jolis moments de gourmandise en ces fêtes de fin d'année et pas seulement...
MUSCAT DE NOËL, IDEAL POUR LES REPAS DE FETES
A l'apéritif, accompagné d'un mélange de fruits secs, il ouvre l'appétit en douceur.
En entrée, ses notes fraîches et fruitées enchantent l'onctuosité et la finesse du foie gras.
Sur les plats, il trouvera des affinités particulières avec les viandes blanches, poissons marinés et les préparations exotiques sucrées-salées ou aigres-douces.
Servi sur un fromage à pâte persillée (Fourme d'Ambert, Roquefort.), le Muscat de Noël en arrondit parfaitement la puissance. Et pour un délicieux frisson au dessert, on l'apprécie avec tous les entremets et les sorbets au miel, au citron et aux fruits exotiques. Pour les fêtes, il est le compagnon idéal de la traditionnelle bûche de Noël !
Un peu plus tard, pour démarrer l'année, le plaisir gourmand se prolonge en le dégustant autour d'une galette des rois briochée ou à la frangipane. A consommer entre 8°et 10°C
MUSCAT DE NOËL, EPICURIEN
Pour des inspirations gourmandes et l'émerveillement des papilles, des chefs du Roussillon ont concocté des recettes de repas de fêtes faciles à reproduire et à retrouver sur le site www.muscatdenoel.com 

TOUT SAVOIR SUR LE MUSCAT

MUSCAT DE NOËL, TRADITION ANCIENNE ET PARTAGE
Au XlVème siècle, ce premier Muscat de l'année était traditionnellement  servi à la table de la Cour Royale de Barcelone, lors des fêtes de la Nativité. Au fil des siècles, seuls les vignerons et leur famille ont continué à le déguster à cette occasion. En 1997, quelques vignerons passionnés et fiers de leur premier Muscat, ont décidé de raviver la tradition en le faisant découvrir au plus grand nombre. C'est ainsi que la dénomination « Muscat de Noël » est née.

MUSCAT DE NOËL, VINIFICATION PARTICULÈRE
Le Muscat de Noël est obtenu par un processus rigoureux qui consiste à ajouter de l'alcool neutre
d'origine vinique à 96% dans le moût en fermentation, dans une proportion de 5 à 10% du volume du moût. Cette opération appelée MUTAGE permet de suspendre l'action des levures avant qu'elles n'aient pu transformer tout le sucre en alcool.
MUSCAT DE NOËL, RÈGLEMENTATION
Depuis 1997, la mention Muscat de Noël est accordée au Muscat de Rivesaltes.
Ses conditions de production et de commercialisation s'inscrivent dans le cadre de la législation des
vins primeurs à AOP impliquant :
Une mise en bouteilles à la propriété au plus tard le 1er décembre,
La commercialisation à partir du 3eme Jeudi de novembre,
L'agrément par la dégustation des vins en bouteilles,
La mention du millésime ainsi que la mention « Muscat de Noël » obligatoire sur l'étiquette.
MUSCAT DE NOËL, PRODUCTION
2 départements : Pyrénées-Orientales et Aude.
Environ 100 opérateurs : Caves coopératives, caves particulières et négociants.
Près de 550 000 bouteilles produites et commercialisées chez les vignerons, cavistes, restaurateurs et grandes surfaces.
MUSCAT DE NOËL, MOMENT DE FETE !
Fiers de présenter leur tout nouveau millésime de Muscat de Noël, les opérateurs du Roussillon proposent de découvrir le Muscat de Noël autour de nombreuses animations : dégustations, buffets sucrés/salés, animations musicales, expositions de photos, atelier de dégustation... organisées dans les chais et caveaux de vente, chez les cavistes et restaurateurs de France.
(Programme en ligne sur muscatdenoel.com)
MUSCAT DE NOËL, SOURCE DE CREATIVITE !
Une belle opportunité pour les vignerons du Roussillon de mettre en valeur leur Muscat de Noël dans de jolies bouteilles de formes élégantes, de les accompagner d'étiquettes originales et festives et également de les revêtir d'un bel emballage pour trouver leur place au pied du sapin. De belles idées de cadeau !

mercredi 14 décembre 2016

SAINTE CÉCILE, SUZE LA ROUSSE ET VAISON LA ROMAINE NOUVEAUX CdR VILLAGES !



Trois nouvelles appellations rejoignent la grande famille des Côtes du Rhône : Côtes du Rhône Villages Sainte-Cécile, Côtes du Rhône Villages Suze-la-Rousse et Côtes du Rhône Villages Vaison la Romaine (anciennement Côtes du Rhône Villages sans nom géographique).  Les nouveaux venus accèdent ainsi au rang de Côtes du Rhône Villages avec noms géographiques dès la récolte 2016. Ils pourront commercialiser leurs nouvelles cuvées dès 2017, vinifiées en rouge uniquement. 
Depuis 1937, date d’obtention de l’Appellation d'Origine Contrôlée, la grande famille des Côtes du Rhône n’a cessé de progresser et de se hiérarchiser.  Elle constitue le deuxième vignoble français d’A.O.C. en superficie et en production : Côtes du Rhône Régional, Côtes du Rhône Villages, Côtes du Rhône Villages avec noms géographiques et Crus des Côtes du Rhône. 

 Superficie des aires parcellaires et communes concernées par les nouveaux villages : 
- AOC Côtes du Rhône Villages Sainte-Cécile : L’aire parcellaire délimitée en AOC Côtes du Rhône Villages sur le territoire de l’aire géographique Sainte-Cécile représente 1 390 hectares et s’étend sur 5 communes (Sainte Cécile les Vignes et Sérignan du Comtat en Vaucluse ; Travaillan, Suze la Rousse et Tulette dans la Drôme). 
- AOC Côtes du Rhône Villages Suze-la-Rousse :  L’aire parcellaire délimitée en AOC Côtes du Rhône Villages sur le territoire de l’aire géographique Suze la Rousse représente 2 607 hectares et s’étend sur 4 communes (Bollène en Vaucluse ; Bouchet, Suze-la-Rousse et Tulette dans la Drôme). 
- AOC Côtes du Rhône Villages Vaison la Romaine :  L’aire parcellaire délimitée en AOC Côtes du Rhône Villages sur le territoire de l’aire géographique Vaison la Romaine représente 776 hectares et s’étend sur 5 communes vauclusiennes ( (Buisson, Saint-Marcelin-lès-Vaison, Saint-Roman-de-Malegarde, Vaison-la-Romaine et Villedieu). 

vendredi 9 décembre 2016

UNE BORNE POUR AIMER LE VIN RECOMPENSEE

VitaVinum, lauréat du premier "Grand Prix Innovation & Développement" de l’Académie Amorim
La cérémonie de remise du premier "Grand Prix Innovation & Développement" de l’Académie Amorim s’est tenue ce mercredi 30 novembre au Salon Vinitech-Sifel, partenaire de l’événement, et a été décerné à Alexandre Bastard pour le projet VitaVinum. Lancé à l’occasion des 25 ans de l’Académie Amorim, ce nouveau Grand Prix s’adresse aux jeunes entrepreneurs ayant réalisé concrètement un projet autour du vin dans les domaines touchants aux aspects culturels, à la production, à l’environnement, aux technologies, à la communication et à la commercialisation.
Réuni à l’occasion du Comité de Sélection en octobre dernier, le jury, composé notamment de Philippe Faure-Brac, Jean Lenoir, Jacques Puisais, Michel Bettane ou encore Robert Tinlot, s’est félicité du grand nombre de candidatures reçues et de leur qualité. 
"Les candidatures reçues étaient résolument tournées vers le digital et l'innovation. Elles nous ont confortés dans la nécessité de soutenir les jeunes entrepreneurs. Ils contribueront, nous en sommes persuadés, à l'émergence des prochaines grandes innovations du monde du vin." confie Ophélie Neiman, Présidente du Comité de sélection du Grand Prix Innovation et Développement de l’Académie Amorim. 
Répondre aux problématiques des consommateurs néophytes grâce au numérique : le pari de VitaVinum
VitaVinum propose aux commerçants disposant d’une large gamme de vins (Grande Distribution, Magasins Spécialisés), une borne tactile en libre accès pour leur clientèle, afin de renforcer le conseil pour le choix du vin. Équipée d’une technologie qui permet de scanner l’ensemble de la gamme du magasin de façon automatisée et d’attribuer un profil sensoriel à chaque vin, cette borne est capable de décrire 100% des vins produits dans le monde, grâce à un algorithme de profilage du vin. Il ne reste plus qu’au consommateur à renseigner quelques informations sur l’occasion d’ouverture de la bouteille afin de recevoir un conseil objectif et précis sur la référence qui est adaptée à son occasion.
Pour Alexandre Bastard, co-fondateur de VitaVinum, "Ce Grand Prix Innovation & Développement de l’Académie Amorim, met en valeur les deux années de travail qui ont été nécessaires à l’élaboration de cette technologie et va permettre de nouer de nouveaux contacts avec les professionnels. Cela tombe à point nommé pour la phase de lancement de la start-up !"

A propos de l’Académie Amorim :
Créée il y a 25 ans, l’Académie Amorim est une association constituée de personnalités du monde du vin qui a pour vocation de soutenir la recherche en œnologie et d’approfondir les connaissances sur le vin et son environnement. Elle délivre, en alternance, le "Grand Prix Sciences & Recherche" destiné à soutenir un travail universitaire scientifique, juridique, économique ou culturel touchant au vin et le "Grand Prix Innovation & Développement". 
Plus d’informations sur www.academie-amorim.com

lundi 28 novembre 2016

LA CLAIRETTE DE DIE ROSE EXISTE OFFICIELLEMENT !

La Clairette de Die se pare de notes rosées
Le texte, publié au Journal Officiel du 26 novembre 2016, entérine l'élaboration de la Clairette de Die rosé et récompense l'engagement, le travail et l'enthousiasme de chacun des acteurs de l'appellation Clairette de Die. Avec ses notes ludiques et colorées, cette « petite » sœur vient compléter naturellement la grande famille des vins effervescents de la Vallée de la Drôme.
Un premier millésime attendu au printemps
Pour les vignerons, la Clairette de Die rosé est la juste récompense du travail et de l'histoire de la Clairette de Die, (reconnue appellation d'origine contrôlée depuis 1942) mais qui produisait déjà un vin effervescent rosé au XIXème siècle.
Elle est obtenue par un assemblage comprenant majoritairement du muscat à petits grains, de la clairette et, au minimum, 5% de cépages rouges du vignoble comme le gamay et le muscat à petits grains rouge. Les producteurs se sont appuyés sur la maîtrise de la vinification en Méthode Ancestrale, la connaissance des cépages rouges (muscat rouge, gamay...) et une pratique historique du rosé sur l'appellation pour faire valoir leur demande d'évolution du cahier des charges.
Au nez on retrouve la puissance aromatique du muscat, l'apport des cépages rouges amènent des notes de fruits rouges et un caractère plus vineux apparaît
Le premier millésime de Clairette de Die rosé est attendu pour le printemps 2017.
Un vignoble d'altitude, entre Vercors et Provence
La Clairette de Die constitue la production principale des viticulteurs du Diois. Elle est le fleuron de la Vallée de la Drôme. Elle est élaborée d'après la méthode dioise ancestrale (aucun ajout de sucre en bouteille). Issue de l'assemblage de muscat blanc (75% min.) et de la clairette blanche, la Clairette de Die développe des arômes fruités et floraux. Elle évoque le souvenir d'un fruit d'été bien mûr : abricot, pêche.
Le Crémant de Die a la même délimitation géographique que la Clairette de Die. Il peut être issu des cépages clairette, aligoté et muscat. Des notes de pomme et de fruits verts, un cordon de bulles d'une grande finesse, le Crémant de Die allie richesse aromatique et fraîcheur.
Coteaux de Die produit quant à elle, uniquement du vin blanc à partir du cépage Clairette.
Enfin, l'appellation Châtillon-en-Diois se décline en trois couleurs et est reconnue AOC depuis 1975. Elle s'étend sur 38 hectares en 2015 à l'extrémité orientale du vignoble du Diois.
Fabien Lombard : Président du syndicat de la Clairette de Die